Côté chantier

Organisation

Installations principales de chantier

Pour mener à bien les travaux sur tout le linéaire, le chantier a été découpé en 7 lots de travaux regroupant les métiers du génie civil appelés TOARC (Terrassements, Ouvrages d’Art et Rétablissement des Communications). La longueur des TOARC variait de 16 à 30 km. Cette organisation permettait de commencer les travaux en tous points du tracé. Les TOARC étaient des chantiers indépendants les uns des autres avec des équipes dédiées. Elles ont livré la plateforme de génie civil aux équipes du ferroviaire qui ont posé les voies (ballast, traverses, voies) et installé la signalisation à partir des bases de travaux ferroviaires.

Les directions de travaux étaient installées sur 5 bases principales à Etrelles, Louverné, Louvigné, Poillé sur Vègre et La Milesse. Des bases secondaires et tertiaires avaient aussi été prévues pour permettre au personnel d’embaucher sur leur lieu d’activité.

TOARC C LOUVERNE.jpg

pictobasetravauxferroviaires.jpg

Bases travaux ferrovaires

Les bases travaux ferrovaires sont raccordées au réseau national pour approvisionner le chantier en matériel ferroviaire (ballast, rails, traverses). Les matériaux seront ensuite chargés sur les trains de travaux qui posent les voies. 

Les deux bases travaux ferroviaires se situent à :

Saint Berthevin (Mayenne) - surface totale : 26,600 hectares - ZA La Servinière, 53940 Saint-Berthevin
Sablé-sur-Sarthe (Sarthe) - surface totale : 25, 815 hectares - Lieu-dit "La Créandière", 72300 Sablé-sur-Sarthe
Bases de maintenance

Les bases travaux ferroviaires deviendront des bases maintenance à la mise en service de la LGV. La structure OPERE assurera à partir de ces sites la maintenance, le contrôle et l'entretien de l'infrastructure. Une centaine de personnes sera mobilisée pour ces opérations.

pictobasemaintenance.jpg