Actualités

LGV BPL : Le bilan 1 an après sa mise en service

Le 05.10.2018

Retour

Depuis l'ouverture de la ligne le 2 juillet 2017, le TGV a transporté 4 millions de voyageurs vers Rennes.  

Malgré les épisodes neigeux, les forts vents de cet hiver et les fortes pluies du printemps ; 99,15 % des trains ayant circulé sur l'infrastructure la quitte à l'heure ou en avance.  

En un an, OPERE est intervenus sur plus de 3000 opérations de maintenance soit au total 12 000h
De nombreuses sessions de recrutement ont eu lieu et nous comptons  96 salariés contre 87 il y a 1 an. 

La formation tient également une place importante afin de garantir le niveau de maintenance en accord avec nos engagements. Environ 110 000 heures de formations ont été cumulées depuis 2016 pour répondre à cette exigence. 

Concernant les engagements environnementaux, ils englobent deux volets :  

  • La protection de l'environnement :  

Le réseau de compensation de la LGV BPL est constitué de 240 sites. Les travaux d'aménagement se sont achevés en février 2017, soit près de deux mois avant la mise à disposition de l'infrastructure. Depuis, nous avons basculé sur la phase de suivi, d'entretien et d'animation des mesures dans le but de les pérenniser. 
Un peu plus de 710 ha ont été nécessaires pour mettre en œuvre la compensation (1 ha de travaux = 1,4 ha de compensation).
Basé sur le principe de fongibilité (mutualisation sur un même espace), 260ha de compensation sont comptabilisés grâce à la superposition des mesures (voir photo).

Mesures compensatoires.png

80 % des sites ont été acquis par ERE pour le compte de SNCF Réseau. Cette maîtrise foncière permet de garantir la pérennité des mesures réalisées. Quelques sites sont en cours de rétrocession avec un cahier des charges adapté à la mesure mise en œuvre. Plus de 2/3 des surfaces font l’objet de contrats de gestion avec des exploitants agricoles.  

  • L'engagement auprès des riverains

La campagne de mesure du bruit mise en œuvre en façade de 140 bâtiments d’habitation répartis le long des 182 km de la LGV Bretagne-Pays de la Loire a mis en évidence que les seuils réglementaires sont respectés pour 139 des 140 points instrumentés. 

Les résultats de l'étude sur les mesures acoustiques sont disponibles sur le site.

Depuis 2012, un observatoire est opérationnel qui a pour mission d'assurer le suivi socio-économique et environnemental de la LGV, d'évaluer les incidences du projet et sa perception par les opinions publiques, de fournir une information transparente des effets directs et indirects de l’infrastructure sur les territoires concernés et d'améliorer ainsi la conception et l'intégration des futurs projets de LGV via ce laboratoire.  

Cette année cet événement s'est tenu le 28 septembre à Lorient, une occasion d'échanger sur les études en cours (disponibles ICI) mais également de visiter le quartier de gare de la ville et ses nouveaux aménagements.