Toutes les publications

Analyse de la valeur agronomique des terres mobilisées pour la compensation écologique de l’impact de la LGV BPL

Le 03.11.2018

Retour

Les 214 kilomètres de la LGV BPL représentent une emprise foncière d’environ 2 300 hectares. Comme pour tout aménagement ou infrastructure de ce type, l’impact environnemental de la ligne a dû être précisément évalué, et limité autant que possible grâce à la mise en œuvre du triptyque « Eviter, Réduire, Compenser » (ERC). Les 240 sites mobilisés pour la compensation écologique se situent en très grande majorité à proximité de la LGV (85% sont à moins de 2 kilomètres). Près des deux tiers de la surface de compensation équivalente totale, soit 570 ha sur 914 ha au total,  relèvent d’une gestion agricole qui a été confiée à des agriculteurs volontaires grâce à la mise en place de baux ruraux environnementaux (BRE). C’est dans ce contexte que la valeur agronomique de 205 des 240 parcelles de compensation a pu être étudiée par l’INRA et des étudiants d’AgroCampus Ouest.

 

Cliquez ici pour lire la synthèse