Toutes les publications

Rapport intermédiaire n°2 de suivi de la loutre (MNE/Egis)

Le 03.10.2018

Retour

La Loutre d’Europe (Lutra lutra) est actuellement en phase de recolonisation spontanée sur le territoire de la Mayenne, depuis son bastion d’origine sur le bassin de l’Aron. Cette espèce utilise la rivière la Mayenne et ses affluents comme corridor de déplacement. Depuis 2012, des indices de présence sont découverts de manière plus récurrente sur le Vicoin, affluent direct de la Mayenne, au sud de Laval.

Dans le cadre de l’Observatoire environnemental lié à la mise en place de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de-la-Loire, Mayenne Nature Environnement réalise sur 3 ans (2016-2018), un suivi de ce nouveau front de colonisation au travers de 3 thématiques : l’estimation de la fréquentation de la Loutre sur le Vicoin, l’évaluation de la perméabilité des ouvrages routiers aux abords de ce cours d’eau, afin de proposer des solutions d’aménagements adaptées et l’identification, par analyse génétique des épreintes, de l’origine des loutres en rapport avec l’étude nationale en cours.

En 2016, 20 secteurs de prospection ont été suivis dans le cadre de la présente étude et 7 secteurs supplémentaires faisait l’objet de prospections spécifiques depuis 2014, dans le cadre du Plan régional d’actions (PRA). En 2017, les 27 secteurs ont été parcourus, par un observateur unique, au cours des mois de septembre et d’octobre.

Les suivis 2017 ne permettent pas encore de conclure définitivement à la recolonisation du bassin mayennais mais sont à relativiser à l’aune de la tendance générale observée par ailleurs.

Les déplacements de la Loutre étant principalement rythmés par la recherche de zones, au sein des territoires, sur lesquelles la ressource alimentaire est abondante, il est possible que les individus se soient ainsi concentrés sur les secteurs localisés dans la partie aval du Vicoin, se rapprochant de l’axe de la rivière la Mayenne.

Cliquez sur l’image pour consulter le rapport complet.